La Girafe qui vole (Marlène) à Bali

PORTRAIT DE « NOMADES »

Portraits de Nomades  : le nouveau projet des Nomades va vous faire voyager !

Vous allez suivre nos blogueurs, ils ont testé, ils ont adoré et ils vous présentent les coups de cœur de leur voyage avec Essentiel !

©LaGirafeQuiVole

 

Le portrait Nomade de Marlène rédactrice du blog lagirafequivole :

 

©LaGirafeQuiVole

Je m’appelle Marlène et tiens le blog de voyage, la Girafe qui Vole. Je suis une grande passionnée du continent africain et j’ai d’ailleurs co-écrit le guide, Cape Town l’Essentiel.

Je voyage dans le cadre de mon métier – freelance dans le voyage- et aussi en famille, avec mon enfant de 5 ans.

Voyager aux quatre coins du monde me rend sensible au monde qui m’entoure, tout particulièrement lors des moments de rencontre et de partage que je vis et qui sont pour moi si importants.

C’est d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle j’ai créé mon projet de photo, baptisé « Mes Portraits de Rêveurs », dédié à l’humain et au rêve. Je photographie des femmes, des hommes et des enfants, que je rencontre lors de mes voyages pour connaître quels sont leurs rêves de demain et les partager ensuite sur mon blog et mes réseaux sociaux.

 

 

©LaGirafeQuiVole

Voici son île coup de cœur : Bali !

 

J’ai découvert Bali lorsque j’avais cinq ans. Cette fois-ci, trente ans plus tard, je redécouvre cette île en famille, avec ma fille âgée de 5 ans. J’ai parcouru le guide « Bali l’Essentiel » en recherchant avant tout des adresses hors des sentiers battus pour privilégier la rencontre avec les locaux. Car en plus d’être une grande passionnée du voyage, le but premier d’un voyage est selon moi d’aller à la rencontre de la population locale, de vivre de vrais moments de partage à leurs côtés tout en étant attentive de ce qui nous entoure. Pour cela, le guide regorge d’adresses et de conseils qui nous ont été fort utiles !

Cette fois-ci Marlène est partie  du 21 février au 8 mars 2019

©LaGirafeQuiVole

 

Ses 3 coups de cœur 

 

Grâce au guide Bali l’essentiel, rédigé par Alexis Encinas, Marlène et sa famille ont déniché les meilleures adresses de cette île !

 

1 – Explorer les rizières de Jatiluwih

J’ai été séduite par tous les paysages verdoyants que nous avons pu découvrir tout au long de notre voyage. C’est surtout la beauté des rizières si verdoyantes qui nous a émerveillé à Bali. Nous avons tant aimé nous y balader et aller à la rencontre des riziculteurs, tout particulièrement au cœur des rizières en terrasse de Jatiluwih située dans le centre de Bali. Ces rizières sont classées au patrimoine mondial de l’Unesco, grâce à leur système d’irrigation unique. Nous avons emprunté un premier chemin qui nous a permis de découvrir de plus près les rizières et surtout de prendre le temps de les contempler avec en toile de fond les montagnes. Magnifique !

©LaGirafeQuiVole

 

2 – Découvrir le village « hors du temps » de Tenganan

C’est à bord d’un scooter que nous sommes partis depuis la ville d’Amed (à l’est) vers l’un des plus anciens villages (et conservateurs) de Bali : le village de Tenganan. Le temps semble s’être arrêté ici : le calme est présent malgré les coqs qui chantent,  aucune voiture ne circule. Dans ce village, nous avons fait la connaissance de plusieurs artisans qui font de la vannerie, du tissage ou encore même de la conception de masques traditionnels ainsi que des offrandes pour leurs prochaines cérémonies. Chacun des artisans que nous avons rencontrés nous a ouvert ses portes afin de nous faire découvrir l’intérieur de sa maison et aussi nous montrer son savoir-faire (sans qu’on se sente finalement obligés d’acheter quoi que ce soit !).

©LaGirafeQuiVole

 

3- Célébrer la fête de Nyepi à Sanur

Pour finir en beauté notre séjour à Bali, c’est dans une petite guesthouse à Sanur que nous avons posé nos valises. Nous sommes arrivés la veille de Nyepi, le 6 mars 2019, où ont eu lieu des célébrations et des cérémonies tout au long de la journée au cœur de la ville de Sanur.

La tombée de la nuit a donné le départ du défilé de grands monstres et démons (appelés « Ogoh-Ogoh ») qui surgissent et rôdent dans les rues de Sanur et aussi dans tout  l’île de Bali ! 

©LaGirafeQuiVole

L’atmosphère en ville était très conviviale, festive et familiale avec des Balinais apprêtés pour l’occasion et si enjoués de découvrir les Ogoh-Ogoh au fil de la soirée.

Le lendemain, le 7 mars, a eu lieu donc la fête de Nyepi, une fête annuelle qui a lieu tous les 210 jours, lors de la nouvelle lune de mars où l’île toute entière de Bali est silencieuse. Plus aucuns scooters, voitures et même avions ne circulent ce jour-là, pas de lumière en ville et interdiction de sortir de chez soi. L’atmosphère y est si calme et apaisante à la fois, que notre voyage s’est terminé avec une touche des plus sereines et douce…

©LaGirafeQuiVole

 

L’adresse coup de FOOD  du guide Bali l’essentiel

Le restaurant Bali Asli à retrouver page 117 

Situé en plein cœur des rizières à quelques kilomètres du temple Taman Tirta Gangga, à l’est de Bali. Nous avons rejoint ce restaurant caché en scooter. A peine arrivé dans ce restaurant, nous découvrons la vue splendide sur le Mont Agung et les rizières environnantes. En plus de son cadre somptueux, la nourriture est de qualité et « d’une fraîcheur irréprochable, provenant des marchés locaux ».

©LaGirafeQuiVole
©LaGirafeQuiVole

 

Pour aller plus loin ….

Suivez-nous sur instagram une visite de Bali avec Marlène est déjà disponible @editionsnomades !

Suivez Marlène @lagirafequivole  et @portraitsdereveurs 

Son bloghttps://lagirafequivole.com

Le guide Bali l’essentiel 

 

 

Auteur Nomade expatrié