Carnet d’adresses à Portland

Dans l’ombre de ses grandes soeurs posées le long du Pacifique, Portland, la benjamine de l’ouest américain, patientait sagement. « Viens quand tu peux », semblait-elle me dire. Et je l’avoue, j’ai retardé la découverte… Il y a dix ans, j’entends que Portland bouge, vit, est épanouie. Qu’elle attire les artistes, les créatifs, les passionnés, les originaux. Elle grandit, se différencie. Il est temps d’aller la rencontrer, pour comprendre qui elle est. Car Portland s’apprivoise. Authentique, dynamique, post-industrielle, décalée et très naturelle, elle a le profil de ces villes américaines dont l’économie a longtemps reposé sur l’agriculture et le trafic ferroviaire et fluvial. Le nouveau millénaire lui apporte un second souffle, son esprit libéral plaît, intéresse les politiques, attire les jeunes cadres dynamiques et les hipsters en quête d’un nouveau spot. Portland renaît. Son environnement naturel exceptionnel fait des envieux. Ses habitants sont fiers d’elle et forment une vraie communauté. Ils aiment leur ville, aux multiples surnoms. L’un d’eux est Bridgetown, la ville des ponts, en référence aux douze structures qui enjambent la rivière Willamette, lui donnant ce cachet particulier, d’une beauté rare lors des couchers de soleil. Ici, on clame la diversité, le droit individuel d’être qui l’on veut, quels que soient son genre, son origine, son orientation sexuelle et sa spiritualité. Et puis, Portland a du style, elle est éduquée, fun, écolo, arty, épicurienne, cool et tatouée. Elle a son caractère. Portland est différente, belle et rebelle. Laissez-moi vous la présenter…

Nora

 

Nora Gherras

Nora est consultante en tourisme et rédactrice voyages, spécialiste de l’Amérique du Nord. Elle a craqué pour Portland et l’Oregon voici dix ans et, depuis, n’a cessé de recommander la destination auprès des voyageurs français. Portland, par son esprit singulier et sa dynamique locale, a modifié son regard sur la vie aux États-Unis. « The City of Roses » est devenue sa ville de coeur.

   

 

Le carnet d’adresses

  

La Culture à Portland

Parce qu’au nord comme au sud, Portland est cernée de grandes villes réputées culturelles, la ville a dû (et su !) montrer intelligemment que l’art, l’histoire, l’architecture, la culture au sens large du terme, font aussi partie de son identité. Et en effet, ici, l’art n’est pas seulement visible, il est accessible. De très beaux musées, des galeries organisant des portes ouvertes, une identité urbaine unique grâce aux oeuvres d’art public et au street art, Portland navigue avec aisance entre expositions de renommée internationale et shows artistiques plus confidentiels. Sans parler des festivals culturels et des nombreux concerts qui ont lieu toute l’année. Chacun trouvera son bonheur et sera sensible selon son style et ses affinités. Un panel éclectique donc, du classique à l’avant-gardiste en passant par le contemporain, un mélange des genres à l’image de Portland.

  

L’incontournable : la Galerie Froelick

Dans Pearl District, la galerie Froelick a ouvert il y a vingt-trois ans et est depuis une référence en matière d’art contemporain. Son propriétaire expose des artistes indépendants, en devenir ou déjà célèbres, la plupart originaires du Pacific Northwest mais aussi de Brooklyn ou de Tokyo. Depuis une quinzaine d’années, il focalise sur le travail d’artistes amérindiens et s’est donné pour mission de valoriser leur art, qu’il qualifie de puissant. L’atmosphère de la galerie est douce. N’hésitez pas à pousser la porte juste pour le plaisir, l’équipe est sympathique et prend le temps d’expliquer aux visiteurs les artistes présentés. Et qui sait, peut-être craquerez-vous pour une oeuvre !

Mardi-samedi 10 h 30-17 h 30
714 NW Davis St
– Downtown-Pearl
Max Station : NW 6th & Davis
Tél. 503.222.1142
www.froelickgallery.com

   

Insolite : le Street Art

Longtemps boudé par ses pairs et méconnu du grand public, le street art gagnera finalement ses lettres de noblesse. Il est désormais reconnu internationalement grâce au travail d’artistes engagés et extrêmement talentueux. Précurseur en la matière, Portland adopte l’art de rue dès les années 1980, confiant ses murs d’abord à des artistes locaux et, plus tard, à des artistes mondialement réputés. Ces superbes fresques murales font partie du paysage urbain et donnent à la ville une identité singulière. Pour les amateurs, il existe des parcours libres à faire à pied ou à vélo, et des tours guidés en anglais, concentrés sur certains quartiers. En 2013, une organisation à but non lucratif est créée par des mécènes et des galeristes locaux. Elle réunit un collectif d’artistes américains et internationaux, et a pour but de populariser le street art auprès de tous, Portlanders et visiteurs.

– Eastside-Industrial District
Portland Street Art Alliance :
Informations, cartes en ligne à imprimer et tours guidés ($60-85 / pers)
www.pdxstreetart.org

Forest for the Trees :
Informations, événements artistiques, collectif d’artistes
www.forestforthetreesnw.com

   

Shopping à Portland

Le bonheur dans l’Oregon en général, et à Portland en particulier, c’est le shopping hors taxe. Le montant affiché est celui que vous paierez ! Pour se faire plaisir, il y a les centres commerciaux à l’américaine et leurs grandes enseignes, les outlets, ces magasins d’usine où vous dénicherez des prix imbattables et, bien sûr, vous entendrez parler des géants Nike, Columbia Sportswear ou Adidas, qui ont leur siège sociaux ici. Mais la singularité de Portland, c’est le commerce local, artisanal et responsable. De Downtown à Belmont, de Pearl District à Eastside, dans chaque quartier vous trouverez des coffee-shops, des boutiques de gourmandises et des magasins indépendants. Vous rencontrerez des créateurs inspirés par leur ville et des entrepreneurs enthousiastes et passionnés. Alors, pendant vos emplettes, engagez la conversation et adoptez l’esprit Portland !

 

L’incontournable Shemanski Park Farmers Market

Il est en plein centre-ville mais il a l’allure d’un petit marché de quartier, confidentiel et prisé des locaux. Les mélomanes apprécieront les musiciens et chanteurs, de la guitare acoustique au groupe jazzy, dispersés dans le marché. Une cinquantaine de stands agrémentent les allées. Sa proximité avec le Portland Art Museum et le Arlene Schnitzer Concert Hall lui confère un petit côté artiste et bohême qui nous plaît bien. Quand l’heure du déjeuner arrive, vous croiserez les cadres de Downtown et les professeurs des écoles environnantes, venus manger sur le pouce les différentes saveurs culinaires proposées par les marchands. En été, dans une rue adjacente, une scène en plein air est installée : venez applaudir des groupes locaux, à midi et à 17 h, en grignotant votre barquette de fruits ou une salade composée achetée sur place. Ah, les plaisirs simples de la vie !

Mai-octobre : mercredi 10 h-14 h
Novembre : 3e mercredi du mois (précédant la fête de Thanksgiving)
1010 SW Park Av
– Downtown & University District
Bus 15 : SW Salmon & Park
www.portlandfarmersmarket.org/our-markets/shemanski-park/
(interdit aux chiens pour des raisons d’hygiène et de sécurité)

   

La pause plaisir : Pip’s Original Doughnuts & Chai

Dans ce salon de thé « chai », à la déco originale et rétro, Nate et son épouse ont décidé de créer une gamme de donuts et de boissons selon leurs propres attentes : une carte qu’ils pourraient déguster et servir avec fierté à leur entourage. Et ça fonctionne ! Ici, pas de beignet géant mais un délicieux petit donut, parfaitement calibré en goût et élaboré selon une recette secrète. Tout est à base d’ingrédients frais, le miel fait office de sucre naturel et les saveurs suivent les saisons. Les beignets sont faits à la commande, servis en quelques minutes, tièdes et légèrement croustillants. La sélection de chai se marie idéalement avec les gourmandises. Si par hasard vous ne finissiez pas votre part, tout se recycle et les donuts vont au compost ! Enfin, généreuse et engagée, la maison offre une boîte de donuts le jour de votre anniversaire ou les sept jours suivants. Vous hésitez encore ?

8 h-16 h
La douzaine à partir de $7,95
Chai Tea à partir de $5
4759 NE Fremont St – Northeast-Beaumont
Bus 24 : Northeast Fremont & 48th
Tél. 503.206.8692
Facebook : @PipsOriginal

   

Sortir à Portland

 

Amoureux des bonnes choses, le Portlander apprécie sa qualité de vie et sort énormément. Happy hours entre collègues, dîner en amoureux, dernier verre entre amis ou brunch en famille, toutes les excuses sont bonnes pour se détendre. Lorsqu’on a la chance d’habiter une terre agricole aussi fertile, où les produits fermiers, de pêche et d’élevage sont de qualité, il est tentant de vouloir tout goûter. Les plaisirs de la table ne sont jamais très loin et sont souvent accompagnés des vins de la région Willamette, ou de bières artisanales provenant des 70 micro-brasseries locales, qui donnent à la ville son surnom de Beervana ! En réalité, il serait vraiment facile de prendre tous ses repas à l’extérieur, tant la scène culinaire est accessible et incroyablement variée. Entre nous, à Portland, le plus dur est de décider où aller…

Travel Portland

  

Incontournable épicurien : le Noble Rot

Situé dans la partie est de la ville, de l’autre côté de la rivière Willamette, la terrasse de ce bar-restaurant offre une vue imprenable sur la skyline de Downtown. Au 4e  étage d’un building moderne, Noble Rot est connu pour avoir créé le premier jardin botanique et aromatique sur les toits de Portland. Le chef intègre les herbes, jeunes pousses, salades et petits légumes de son potager à ses créations culinaires, servies lors des happy hours ou pour les déjeuners et dîners. Le lieu est extrêmement réputé pour sa sélection impressionnante de vins, allant des cépages du Pacific Northwest à ceux de Bordeaux. Sa terrasse est ouverte hiver comme été, pour profiter toute l’année.

Lundi-jeudi 17 h-22 h, vendredi-samedi 17 h-23 h, dimanche 17 h-21 h
Happy hours lundi-vendredi 17 h-18 h

Bières à partir de $7
Vins et cocktails à partir de $10
Salades, burgers à partir de $13
1111 East Burnside Street – Eastside
Bus 20 : E Burnside & SE Sandy
Tél 503.233.1999
www.noblerotpdx.com

 

Le bon plan : les food carts

Quand partout ailleurs dans le pays on les appelle food trucks , ici ce sont les food carts. Il y en a plus de 500 (oui !) dans toute la ville, proposant les cuisines du monde. Ils font partie de l’identité urbaine et on s’habitue vite à ces petites roulottes sédentaires, regroupées sur des emplacements de parking, surnommés « pod ». On en trouve dans tous les quartiers, principalement à Downtown, Hawthorne, Alberta, Mississippi… Tout le monde s’y croise : les Portlanders sur l’heure de déjeuner, les touristes en balade, les étudiants en fin de journée. Tout est frais, rigoureusement réglementé. C’est une façon de peu dépenser et de bien manger.
Impossible d’y échapper !

$6-15 selon les cuisines et formules
Cartopia Food cart pod : 11 h-1 h
1207 SE Hawthorne Blvd
– Hawthorne District & Ladd’s Addition
Alder Street Food cart pod :
11 h 30-15 h, 17 h-20 h
Alder Street & SW 10th
– Downtown & University District

  

Loisirs et nature à Portland

Ce qui étonne à Portland, c’est toute cette nature. Les forêts plongent littéralement au coeur de la ville. La silhouette de Mt Hood n’est jamais loin. La rivière Willamette apporte la touche nautique. Partout, il y a un jardin fleuri, un parc urbain et les rues sont arborées. À l’heure du déjeuner ou le week-end, les Portlanders longent la promenade sur les bords de la rivière et regardent les bateaux défi ler. Toute la journée, vous assistez au ballet incessant des cyclistes, qui empruntent les 500 kilomètres de pistes à travers la ville. Car Portland tient à sa réputation écolo : précurseur en matière de développement durable, les habitants se déplacent à vélo, en transports en commun ou en véhicule hybride. La ville encourage la circulation responsable et se targue d’un bilan carbone impeccable. Certes, vous êtes en ville, et pourtant, vous prenez un grand bol d’air !

  

Balades dans la ville

Le long de la rivière Willamette, le Cathedral Park est situé au pied de l’impressionnant St John’s Bridge, unique pont suspendu de Portland. Cathedral Park a été ainsi baptisé en rapport à la silhouette du pont, sa structure de fer est faite de magnifiques ogives, inspirées des cathédrales. Historiquement connu pour être l’un des points de passage de l’expédition Lewis & Clark, au début du XIXe siècle, ce parc est de nos jours complètement aménagé pour la villégiature. Pontons à canoës et kayaks, aires de jeux et de pique-nique, pistes cyclables et grands chemins de randonnées. Une scène extérieure accueille différents événements musicaux, parmi lesquels le célèbre festival de Jazz de Portland

5 h-minuit
Parking payant à l’heure
N Edison Street and Pittsburg Av – North Portland
Bus 4 : North Syracuse & Chicago
Tél. 503.823.7529
www.portlandoregon.gov/parks

  

  

La côte Pacifique

Après 1 heure 30 de route, vous voilà à la pointe des États-Unis, face au Pacifique, sublime et impétueux. Depuis Portland, c’est surtout la partie nord de la côte qui se visite, et la route panoramique dévoile une succession de longues plages, aux falaises escarpées et rochers découpés. Vous aimerez le charme des stations balnéaires et la force de l’océan. À Cannon Beach, les familles font du vélo à marée basse et grillent quelques marshmallows les pieds dans le sable à la nuit tombée. Un peu plus au sud, les surfeurs défient les vagues puissantes de Pacific City. Installez-vous sur la plage pour le coucher du soleil : la lumière est sublime, vos photos souvenir sont assurées !

Informations :
www.visittheoregoncoast.com

https://traveloregon.com/things-to-do/trip-ideas/scenic-drives/the-pacific-coast-scenic-byway/

   

Escapade dans les vignobles

Partons pour une promenade dans les vignobles. À 1 heure de Portland, la région agricole de la Willamette Valley est renommée et compte plus de 500 vignobles. Gorgée de soleil en été, la vallée est à la même latitude que la Bourgogne, son climat est un peu plus sec mais reste idéal pour cultiver la vigne, et la roche volcanique ajoute à la richesse des sols. Son cépage emblématique est le pinot noir. Des domaines réputés y sont désormais installés et vous aurez, par exemple, l’agréable surprise de déguster des pinot de la maison bourguignonne Drouhin. N’hésitez pas à vous arrêter au sein de vignobles plus confidentiels : la plupart sont des exploitations familiales, gérées par des passionnés. Vous pourrez visiter certains domaines et déguster aussi des merlot, chardonnay et pinot gris. Prenez le temps d’une journée et faites ces jolies balades entre vignes et vergers.

Renseignements, visites et dégustations (payantes) : www.oregonwinecountry.org/wineries
Domaine Drouhin, à Dayton : www.domainedrouhin.com
Jackalope Wine Cellars, à Dundee : www.jackalopewinecellars.com
Keeler Estate Vineyard (viticulture biodynamique), à Amity : www.keelerestatevineyard.co

   

  

Pour aller plus loin
Portland l’essentiel
signé Nora Gherras

Auteur Nomade expatrié