3 jours à Valencia

Face à l’île d’Ibiza, la 3ème ville d’Espagne, Valencia, est bien souvent la grande oubliée des week-ends espagnols, au profit de Madrid et Barcelone. À tort ou à raison ? On est parti vérifier !
3 jours à Valencia pour découvrir ce qu’elle a vraiment à offrir.
La ville n’est pas très étendue, on pourrait la comparer à une ville française comme Bordeaux ou Nantes. Cela la rend très agréable, car si les transports sont bien présents (Metro, bus et tramway), on peut aisément la découvrir à pied ou à vélo (ils existent en libre service). Hors saison comme lors de notre séjour, ses larges avenues et ses petites ruelles au calme étaient particulièrement appréciables. Si l’été doit être saturé de touristes (majoritairement espagnols), le printemps profite d’un ensoleillement idéal et la ville se réveille et s’agite dès le mois d’avril en proposant une programmation artistique et culturelle.
Et Valencia, c’est l’Espagne ! Cela signifie : chaleur (tant d’un point de vue météo que dans l’accueil des habitants, des épicuriens). En Espagne, on aime manger des produits du terroir et prendre le vermouth au coucher du soleil. Et on prend le temps ! On déjeune et on dîne tard, on parle un peu fort, on chante, on danse, (on conduit un peu vite aussi…).
Autre atout, et pas des moindres, si l’Espagne est une destination intéressante pour le porte-feuille du Français, c’est encore plus vrai à Valencia, bien meilleur marché que ses sœurs Barcelone ou Madrid.
La limite d’une destination comme Valencia, c’est sa taille qui ne vous emmènera dans une débauche de culture pendant des jours et des jours. Alors l’idéal serait sans doute de prendre le temps de profiter de l’atmosphère de la ville (car c’est aussi ça le voyage), mais aussi partir en exploration aux alentours.
On a opté pour cette option, l’occasion est trop belle d’aller voir la mer ! Villages de pêcheurs, salines, immenses plages de sable blond, petites criques, à 30 min en voiture, derrière les montagnes, on a le choix !
À la journée (l’autoroute est gratuite) ou pour 2 jours, on se retrouve dans une tout autre ambiance très dépaysante. Petite ambiance brésilienne pour la station balnéaire de Cullera et la Playa del Raco.
Les Espagnols adorent passer la journée au soleil jusqu’à l’heure de l’apéro. On ne se presse pas trop, faites comme eux !
Coups de coeur à Valencia
Les marchés

 

Le Marché central de Valencia et le Marché Colón
Plaça de la Ciutat de Bruges, s/n, 46001 València, Espagne

Les quartiers

Le quartier de Russafa : un quartier alternatif, avec de bonnes adresses food, lifestyle, et pour l’architecture

Stops obligatoires :

Street Food Market de San Valero

Boutique Vintage Rebajas

Restaurant La Pizarra

 

Le quartier del Carmen

Le coeur historique de Valencia, avec ses vestiges de l’époque romaine, la cathédrale de Valence ou la Loge de la soie, ainsi que ses petites rues typiques pour prendre un verre le soir.

 

Ne manquez pas la Sabotage Gallery et les petites rues adjacentes qui sont dédiées au Street Art (nombreux petits cafés et bars).

 

Le quartier du Cabañal

L’ancien quartier des pêcheurs de Valencia, au bord de la mer, avec ses petites maisons colorées et son immense plage. Eh oui, il y a la plage à Valence !

 

 

L’architecture

La Cité des Arts et des Sciences

 

On ne présente plus ce gigantesque complexe culturel qui fait le bonheur des photographes. Spectaculaire et surprenant de futurisme, les oeuvres architecturales se déploient sur 2 km et sont entourées de jardins luxuriants. Et on y fait quoi à part des photos ? On visite la serre, on fait l’exposition Harry Potter, on va à l’opéra, on fait du pédalo… On pourrait y passer des heures.

Le bon plan : garez-vous au centre commercial juste en face, le stationnement y est gratuit l’après-midi, et il vous sera remboursé le matin sur présentation d’un ticket de caisse pour preuve d’un achat le jour-même.          

 

À boire et à manger
 
Bistronomie, Chef étoilé valencien
Le meilleur lieu pour goûter l’agua de Valencia, décor sublime.
Aussi bon que beau, pour le combo classique latte vegan, granola et avocado toast
Les vues
Rendez-vous au Rooftop Ateneo Mercantil
Calle de Moratín, 12, 46002 Valencia
Au 8e étage de l’hôtel, un bar avec une très belle vue sur la ville. Le prix d’entrée, 3 euros, vous sera déduit de votre consommation.
La Cathédrale de Valence
El Miguelete de Valencia est la tour de la Cathédrale. Aussi appelé Micalet, c’est un point de vue incontournable.
Grimpez les quelques 270 marches après avoir donné les 2 euros d’entrée (montée sportive) et appréciez la vue panoramique depuis le clocher.
Plages
Cullera
Petite ville à 30 minutes en voiture depuis Valencia (autoroute gratuite), c’est un point de chute idéal pour un week-end prolongé entre mer et culture.
Vous pouvez par exemple loger en bord de mer pendant votre séjour (moins cher qu’en ville sur la basse saison) et vous rendre à Valence pour profiter d’une visite en fin d’après-midi et de l’activité nocturne.
Les plages de Cullera, comme par exemple del Raco, sont très bien équipées, propres, familiales, et le coucher de soleil y est magnifique.
El Palmar
Cette petite ville à 20 minutes du centre vous dépaysera, entre mer et salines. Faites une promenade en bateau dans l’albufera de Valencia.
Pratique
Vous trouverez de bonnes informations complémentaires et un calendrier culturel sur le site de l’office du tourisme de Valencia
Vols Vueling, Transavia, Air France, Air Europe ou Iberia dès 90 euros a/r depuis Paris.
Valencia, une destination originale, à découvrir entre mer et culture, pour sa photogénie, et pour ses adresses food. Si vous avez déjà fait Barcelone et Madrid et que vous aimez l’ambiance espagnole, c’est validé !
Reportage en images à retrouver sur le compte Instagram
*article non sponsorisé

Auteur Nomade expatrié