3 jours à NYC avec le guide Go New York

New York, New Yooooork ! Il y a quelques jours, nous sommes partis découvrir ce que valait vraiment le guide Go New York d’Alex Vendé, sur le terrain !

Voyage organisé en avril avec de grands voyageurs, et donc des testeurs de choc :

Adeline & Tony de @onmetlesvoiles, Claire & Arthur @lesdroners, Marlène@lagirafequivole, Floriane @floriane_Lt, Quentin @quentinlafon

On est parti retrouver Alex, l’auteur du guide, et il nous a concocté 3 jours intenses à NYC ! Au programme, 25 km à vélo, du Street Art, des rooftops, de l’histoire, des hot spots photos, du yoga, du théâtre…

Nous partons un jeudi en fin d’après-midi avec la compagnie XL Airways qui célèbre cette année les 10 ans de sa ligne Paris-New York.

Pour les infos pratiques : les billets commencent à 149 euros l’aller (bagage en soute et repas chaud inclus). Le vol dure 8 heures.

Arrivée à 22h à JFK, le temps de passer la douane et d’arriver à l’hôtel (accueillis par Alex bien sûr !), nous voilà prêts à dévorer la Grosse Pomme !

 

1er jour :
Manhattan, balade au cœur et en hauteur !

Manhattan, c’est l’une des îles de NYC… C’est souvent ici qu’on loge quand on vient la première fois, et c’est le borough incontournable ! D’ailleurs, on réduit souvent l’image qu’on a de New York City à Manhattan, et ses quartiers très télégéniques. Pourtant, même si Manhattan est déjà plus vaste que Paris, NYC et toutes ses îles, c’est 8 fois Paris ! Alors… mieux vaut se lever tôt si on a que quelques jours !

On a commencé la journée à Central Park, au coeur de Manhattan, au lever du soleil.

Rendez-vous avec Fit Tours NYC pour faire du Yoga dans le parc (totalement artificiel d’ailleurs) le plus célèbre du monde, et en apprendre plus sur son histoire.

Puis nous enchainons avec un Photo Tour insolite à Central Park mené par Alex ! On retrouve ces spots photos dans le guide mais il a aussi créé des visites guidées pour mieux s’y retrouver : New York en Français.

 

 

 

Petite Pause déjeuner à Washington Square Park avec un bagel de chez Murray’s, tout à côté !

Nous poursuivons la journée avec une visite guidée menée par Romain de New York en Français : découverte des quartiers de Soho (le quartier mode et branché), Greenwich Village (célèbre pour ses brownstones et son ambiance bohème : c’est le quartier de Friends et de Sex and The City) et le Meatpacking District (avec ses anciens entrepôts de viande devenus galeries d’art et boîtes de nuits.

La visite se termine au pied de la Highline, une promenade plantée qui longe l’Hudson River. On aperçoit du street-art (les oeuvres de Kobra sont répertoriées dans le guide), et on atterrit après une petite heure de promenade au pied de la nouvelle attraction phare de NYC : le Hudson Yard Vessel. Une curiosité architecturale et un point de vue unique sur NYC. C’est un paradis pour les photographe, et s’il fait beau, les reflets en font un lieu magique.

C’est la fin de journée, il faut prendre un verre ! S’il n’y avait qu’un seul rooftop à citer à NYC (tellement de points de vue et d’ambiance différentes !), ce serait sans doute celui de 230-Fifth (que nous a choisi Alex). Parce qu’il offre une vue imprenable sur l’Empire State Building…

Notez qu’à NYC, et aux États-Unis en général, les rooftops d’hôtels accueillent souvent un bar, et qu’il n’y a pas besoin d’être client pour y accéder.

Finissions la journée autour d’un dîner : non loin du rooftop, toujours dans Midtown (le milieu de Manhattan), nous retrouvons Armel et Alexandre : ils ont ouvert leur resto français ici, OCabanon, et les plats sont délicieux. C’est aussi une épicerie et un bar… Ils organisent des apéro pour les Français en voyage à NYC tous les mardis ! Pas trop dépaysés les frenchies !

2ème jour :
Brooklyn à vélo & soirée masquée

La journée commence encore tôt, mais à NYC avec le décalage horaire et l’excitation, le voyageur français se lève aux aurores sans difficulté !

On arrive à 9h30 au point de rdv donné par Alex pour une découverte de Brooklyn, mais à vélo !

Le vélo, ça peut faire peur, mais c’est assez simple à NYC avec ces grandes avenues bien droites, et à Brooklyn ils sont nombreux sur les routes. Le mieux, c’est quand même de prendre un guide qui se chargera de la location et vous emmènera découvrir tous les recoins. Et au passage, vous allez gagner un temps fou : Brooklyn, c’est 2 fois Paris !

Nous on avait notre guide personnel, le Go NY (avec ses petits plans et parcours) et son auteur pour nous le commenter… On a pu franchir le pont de Brooklyn, nous balader dans différents quartiers de Brooklyn (eh oui, Brooklyn n’est pas un quartier mais un borough, lui-même composé de plusieurs quartiers.

 

Les incontournables d’une balade à vélo à Brooklyn

Le Pont sous toutes ses coutures

Brooklyn, c’est avant tout son pont !

Pour le voir : quoi de mieux que de passer dessus ! La traversée à vélo est impressionnante (et pas trop difficile). La vue est sublime et l’arrêt photo obligatoire !

Pour en mesurer sa taille, on peut le prendre en photo au Brooklyn Bridge Park, sur l’autre rive. Le Park est immense, et des aires de jeux et picnic sont aménagées.

La Skyline depuis Dumbo

Eh oui, c’est une évidence, mais il faut la rappeler : la skyline de Manhattan, c’est depuis Brooklyn qu’on en profite !

Dans le quartier de Dumbo (Down Under the Manhattan Bridge Overpass), la vue est imprenable !

Pensez à monter sur un rooftop si vous avez le temps : Le 1Hotel, Le Wythe, Le William Vale sont des incontournables.

Le burger pour la pause dej

Il faut bien se nourrir pendant une journée à vélo ! On a choisir l’option Burger, car c’est quand même NYC… Il y a 2 équipes : les amateurs de Five Gives, et ceux qui prônent le Shake Shake. Nous on a choisi, et c’est celui qui a la meilleure option veggie ! Le Shake Shake de Dumbo est parfait pour prendre à emporter et se poser tranquillement face à Manhattan.

Le street-art à Williamsburg

Williamsburg, c’est le quartier de Brooklyn qu’on a tous en tête, avec ses hipsters, ses petites boutiques branchées, salons de tatouage, flea market et autres coffee shop.

On y retrouve encore Kobra, mais aussi d’autres street-artists qui animent les murs du quartier, soit dans une démarche culturelle, soit dans un but commercial (des fresques sont commandées par des marques ! Ouvrez l’oeil !)

Ce soir là, on finit en beauté avec un spectacle. NYC est une destination phare pour les shows, et s’il ne fallait en choisir qu’un seul, ce serait : Sleep No More.

Il est né ici, à NYC, et tout le monde en parlait, sans vraiment pouvoir l’expliquer, ni même montrer une seule photo. Car les photos sont interdites à l’intérieur de ce manoir des années 30, caché en plein coeur de Chelsea. Il faudra donc poser votre téléphone, porter un masque, et vous perdre dans ce dédale sans pouvoir communiquer avec qui que ce soit (motus et bouche cousue). Autour de vous, des acteurs : suivez-les, laissez-vous porter. Rien ne peut vous arriver, à part perdre complètement vos repères et être pris par l’émotion.

Le spectacle dure environ 3h et vous aurez bien besoin d’un peu de temps pour en discuter entre vous ensuite !

 

3ème jour
Street art & parcours au choix 

À 9h30, on retrouve Audrey, cette française installée à NYC depuis 4 ans vit de sa passion pour la ville, la nuit : sur les scènes de Broadway, le jour, à battre le pavé de la ville pour les visites guidées : découverte ce matin de Bushwick, le quartier Street Art de Brooklyn.

Ce quartier, il faut le trouver sur la carte, il est assez excentré ! C’est le fief du Bushwick Collective, un collectif d’artistes qui réalise les fresques monumentales et les renouvelle chaque année, ici mais aussi partout dans le monde ! On y trouve des oeuvres d’artistes internationaux, et bien sûr des Français ! Tous les styles sont représentés, c’est vraiment un hot spot photos, les instagrameurs se régalent ! On y croise des artistes en plein travail, et on comprend le sens des oeuvres et leur vocation.

Pour le déjeuner, retour à Manhattan (en métro) au magnifique Greenwich Hotel (il cache une monumentale oeuvre de JR). Son restaurant Locanda Verde est un délice, et le cadre somptueux. Le Brunch, c’est un must à faire à NYC, les Américains en raffolent et c’est l’un des rares moments où ils prennent le temps de manger.

Pour la dernière après-midi, plusieurs options.

Les dernières pages du guide proposent des balades clé en main (parcours de 2h30 à 4h) pour découvrir un quartier sans risquer de manquer les arrêtes musées, shopping, restos et points de vue.

C’est aussi le temps des incontournables :

Rockefeller Center (pour avoir une belle vue de l’Empire State Buildling)

Times Square et ses boutiques souvenirs

Oculus & Ground Zero, le Mémorial du World Trade Center

Pour notre dernier repas, une adresse belle et délicieuse, pour prendre de beaux derniers souvenirs : Nomo Kitchen, le restaurant de l’hôtel NoMo SoHo, un membre de Preferred Hotels & Resorts (oui, à NYC, on adore manger ou prendre un verre dans les hôtels, c’est un vrai lieu de vie).

N’hésitez pas à pousser la porte pour en découvrir les vues, la décoration, regardez la carte. N’oubliez jamais qu’à NYC encore plus qu’ailleurs, le client est roi 🙂

 

Ce soir-là, nous sommes rentrés. Les vols vers Paris sont de nuit, profitez-en pour vous remettre à l’heure française en dormant le plus possible ! L’arrivée avec XL Airways se fait à 13h à CDG.

Quelques informations pratiques :

Décalage horaire : -6 heures à NYC par rapport à la France (lorsqu’il est 12h à Paris, il est 6h du matin à NYC)

Monnaie : USD – Taux de change à la date du 11/04/19 : 1 euro = 1.13 USD

En fonction de votre opérateur, les communications et accès internet peuvent être inclus dans votre forfait

Le wifi est largement disponible partout à New York, notamment dans toutes les stations de métro (réseau MTA Wireless)

Le bon plan très économique : la puce Free ! Sans abonnement, elle s’achète en borne ou se commande en ligne, et permet de communiquer gratuitement (4G illimitée) aux USA et vers la France pour 19,99 euros

 

À ne pas oublier dans votre valise :

Votre passeport valable 6 mois après la date de retour, un adaptateur électrique, votre ID toujours avec vous (pour les accès aux bars, indispensable quel que soit l’âge), votre guide Go New York , votre chargeur de téléphone, de bonnes baskets !

Rendez-vous dans le guide pour valider sa check list des essentiels à amener dans sa valise, et pour vérifier que tout est bien booké 🙂

Pour vos déplacements : la metrocard 7 jours coûte 32 dollars

Pour le taxi, on choisit Lyft (équivalent de Uber) un peu moins cher

Et on pense bien à laisser un TIPS (pourboire) au restaurant, bar et guides. Pour le calculer, c’est simple : prenez le montant de la taxe indiquée sur votre addition, et vous la doublez !

Toutes ces informations et bien plus encore, plannings, liens, comparatifs, cartes dépliables et parcours clé en main dans le guide d’Alex.

Découvrez aussi ce voyage en vidéo sur Instagram

À votre tour, Go New York !

Merci aux partenaires qui ont rendu ce voyage possible, XL Airways, Marco Vasco, New York en Français, les blogueurs qui ont tenté l’aventure et Alex, notre guide !

(article non sponsorisé)*

Auteur Nomade expatrié

1 commentaire

Les commentaires sont fermés.